Les animaux que l’on peut trouver dans le Camping Olva

 

 

 

Bien qu’il y ait une ferme à proximité, le camping Olva regorge également de nombreux animaux que vous ne trouverez certainement nullement ailleurs.


 Tout d’abord, le hibou Petit Duc Scops qui aime s’installer sur les chênaies du camping.

hibou-petit-duc-benj-david-testaniere1286989834

Vous pouvez même l’écouter en cliquant sur ce lien https://www.youtube.com/watch?v=avAgTV5P_J8


1958488383_artVous trouverez également la Tortue d’Hermann qui est une espèce en déclin sur le territoire français. C’est un animal endémique de la Corse. Elle se reconnaît facilement par ses motifs orangés-noirs étendus sur sa carapace.


faucon-Il arrive également de voir des faucons pèlerins survoler le camping. C’est un oiseau de proie de taille moyenne mais qui détient cependant le record de vitesse du règne animal capable de dépasser 300km/h en piqué. Soyez sans craintes, le faucon pèlerin se nourrit exclusivement d’oiseaux de taille moyenne (donc aucun risque pour les touristes) .

Publicités

La Corse désignée meilleure destination 2015 par le National Geographic Traveler…

DEFENSE-IMMOBILIER-BONIFACIO

Le magazine américain vient de dévoiler son palmarès. Dans le top 20, il y a également un site très prisé des touristes en Basse-Normandie.

Le magazine américain National Geographic Traveler (NGT) vient de lever le voile sur son palmarès des «Best Trips 2015» et une région française arrive en tête. Avec ses 300.000 habitants et ses trois millions de visiteurs chaque année, elle séduit par la richesse de ses terres et ses paysages magnifiques. Elle est d’ailleurs surnommée l’île de Beauté. Il s’agit de la Corse.

Ses plages, ses montagnes, ses villages, ses oliviers, ses vues et ses couchers de soleil font partie de son charme et de son authenticité.Selon le magazine, qui salue le fait qu’elle a su conserver ses traditions, sa culture et sa langue, elle est en pole position des «New Year’s must-see places» (les lieux à voir absolument l’année prochaine).

Réputée pour ses randonnées (pédestres, à vélo…), elle est également appréciée pour ses sports nautiques tels que le jet ski, la voile ou la plongée sous-marine. Le National Geographic Traveler précise par ailleurs que de nombreux spots sont idéaux pour pratiquer le kayak de rivière ou la pêche.

Il ajoute que Bonifacio est certes une ville touristique mais mérite le détour pour ses vues spectaculaires, notamment pour voir les falaises du cap de Pertusato au lever du soleil. Il évoque également La Maison Bonaparte, à Ajaccio, très appréciée par les voyageurs et le fait que ces derniers restent le long des côtes, laissant ainsi intact l’intérieur des terres, notamment les montagnes. Quant au Parc naturel régional de Corse, qui couvre plus de 40 % de l’île, il développe les activités de randonnées avec près de 1500 km de sentiers balisés, tout en préservant et en mettant en avant le patrimoine naturel et culturel.

Le Mont-Saint-Michel plébiscité

Un autre site de l’Hexagone fait également partie de ce classemeint 2015, à la 17e place: le Mont-Saint-Michel, un haut lieu de tourisme et de pèlerinage, situé en Basse-Normandie et dont le pont-passerelle long de 760 mètres et large de 11 mètres y menant a été ouvert aux piétons à la fin du mois de juillet. Ce projet a été signé par l’architecte autrichien Dietmar Feichtinger et la fin des travaux est prévue pour l’été 2015.La mer devrait entourer le Mont près de la moitié de l’année et baigner le pied de l’îlot rocheux granitique durant une vingtaine de jours par an.En 2013, il a attiré 2,3 millions de visiteurs.

Pour chacune des vingt destinations, le NGT donne des informations pratiques: la meilleure période pour se rendre dans le lieu, les accès aéroportuaires et des adresses où se loger, se restaurer – et aussi les spécialités gastronomiques – et où pratiquer certains sports.

Pour la première fois, le magazine américain a décidé de donner la parole à ses lecteurs via les réseaux sociaux pour qu’ils élisent également leur destination incontournable de l’année à venir.Leur choix s’est arrêté sur les îles Féroé (nord de l’Écosse) où, le 20 mars prochain est annoncé une éclipse solaire totale, qui sera visible depuis cet endroit.

Le top 20 des Best Trips 2015 du National Geographic Traveler:

1 – Corse (France)

2 – Medellin (Colombie)

3- Koyasan (Japon)

4 – Maramures (Roumanie)

5 – Haida Gwaii (Canada)

6 – Oklahoma City, Oklahoma (États-Unis)

7 – Tunis (Tunisie)

8 – Choquequirao (Pérou)

9 – Serk (île anglo-normande)

10 – Hyderabad (Inde)

11 – Port Antonio (Jamaïque)

12 – Taïwan

13 – Zermatt (Suisse)

14 – The Presidio (San Francisco)

15 – Mergui Archipelago (Birmanie)

16 – Sea Islands (Caroline du Sud)

17 – Mont-Saint-Michel (France)

18 – Esteros del Ibera (Argentine)

19 – National Mall (Washington D.C.)

20 – Mornington Peninsula (Australie)

 

 

Retrouvez l’article sur: http://www.lefigaro.fr/voyages/2014/12/01/30003-20141201ARTFIG00299-une-region-de-france-n1-des-20-lieux-2015-du-national-geographic-traveler.php

Recette de la Daube de Sanglier à Olva

Parmi les nombreux plats proposés par le restaurant du Camping, figure la Daube de Sanglier. En ce premier jour de l’An, nous avons décidé de vous en révéler la recette!


Daube de Sanglier (pour 8 personnes)

Préparation: 45mn                        Cuisson 3h25                                   Marinade 24h

 

73774652

Ingrédients :
– 1.8 kg de daube de sanglier (le sanglier : corse autant que possible) – utilisons de l’épaule, de la poitrine et du collier
– 1 litre de vin rouge corse (voir notre chapitre sur les vins corses)
– 200 gr de carottes
– 200 gr de champignons de Paris
– 200 gr de poitrine de porc demi-sel
– 10 cl d’huile d’olive AOC corse
– 2 gousses d’ail
– 20 gr de beurre
– 3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
– 2 oignons
– 200 gr d’oignons grelots
– 1/2 cuillère à soupe de sucre en poudre
– 1 bouquet garni
– Poivre du moulin (pas de poudre surtout) et du sel de Guérande

    1. Préparation de la marinade

Préparer la marinade 24 h à l’avance.
Faire bouillir le vin rouge et le laisser refroidir complètement.
Éplucher les carottes et les gros oignons et couper en gros morceaux.
Couper la viande en morceaux de 3 à 4 cm de côté environ

Déposer la viande dans un plat creux avec les carottes et les oignons. Recouvrir avec le vin rouge refroidis, couvrir et réfrigérer 24 h.

2. Cuisson 

Égoutter la viande et les légumes avec soin, garder le vin de la marinade.
Chauffer 3 cuillères à soupe d’huile dans une cocotte pouvant aller au four, y faire colorer la viande 5 min. Saler et poivrer.
Ajouter les oignons et carottes et cuire 4 minutes de plus.
Jeter la graisse de cuisson de la cocotte puis ajouter le vin, l’ail écrasé et le bouquet garni. Porter à ébullition, puis écumer.
Saler et poivrer très légèrement, attention à ne pas trop saler car la sauce va réduire.

Couvrir la cocotte et enfourner à 200° C (thermostat 6-7) pendant 2 h 30 à 3 h.
Remuer de temps en temps en raclant le fond.

Si, nécessaire ajouter de l’eau pour garder le liquide de cuisson au 3/4 de la hauteur de la viande. Couvrir entièrement.

Sortir les morceaux de bœuf du récipient ainsi que le bouquet garni.

Verser le liquide de cuisson, avec les carottes (ou en partie) et oignons, dans un mixeur et mixer avec soin.
Verser dans la cocotte. Gouter et assaisonner si nécessaire.
Déposer la viande, les carottes en morceaux (si mises de côté avec la viande) mettre de coté.

3. Préparation de la garniture:
Éplucher, les oignons grelots et les mettre dans une casserole avec 20 g de beurre et juste les recouvrir d’eau.
Verser 1/2 cuillère à soupe de sucre en poudre dessus.
Faire bouillir et laisser réduire à feu moyen.
Une fois l’eau évaporée, faire colorer les oignons grelots dans le reste du beurre et du sucre pour caraméliser les oignons.
Saler et poivrer. Ajouter le vinaigre balsamique et laisser réduire totalement.

Couper la poitrine demi-sel en lardons. Déposer les lardons dans de l’eau froide et porter à ébullition.
Bien égoutter les lardons et les faire dorer dans 1 cuillère à soupe d’huile puis les égoutter sur du papier absorbant.

Faire revenir les champignons de Paris coupés en lamelles dans 1 cuillère à soupe d’huile et assaisonner en fin de cuisson.
Égoutter sur du papier absorbant.

Réchauffer la daube de sanglier, ajouter les lardons, champignons et oignons grelots.
Servir bien chaud dans un plat creux.

 

D’après la recette de Bernard Loiseau: http://cestmamanquilafait.com/wordpress/recettessalees/viandes/boeuf-bourguignon-recette-de-bernard-loiseau